Russie 2017 -3- Suède

Du mercredi 17 au samedi 20 mai 2017

 

carte-suede

Mercredi 17 mai

Nous voici donc à Trelleborg en Suède. Nous n’avons pas l’intention de trop nous y attarder et avons décidé, pour rejoindre Stockholm de prendre la route côtière certes un peu plus longue mais certainement plus agréable et moins encombrée de camions que l’autoroute. En plus des couronnes suédoises, Jean-Jack ramène de sa promenade matinale des gâteaux dont un se révèle d’un magnifique vert fluo à l’intérieur. Dans la zone piétonne, il remarque une fontaine pour le moins originale.

2017-05-16-trelleborg02

A quelques kilomètres de Trelleborg, à Fotevikens, nous allons visiter un village viking. Intéressante reconstitution de maisons et d’ateliers. Plusieurs personnes sont costumées mais nous ne sommes pas en pleine saison et les activités et démonstrations sont réduites. Un petit musée présente des documents et des objets ainsi que plusieurs vidéos montrant la construction des maisons, la fabrication d’objets, la récupération du métal à partir du minerai, …

2017-05-17-fotevikens-viking-002 2017-05-17-fotevikens-viking-008

2017-05-17-fotevikens-viking-005 2017-05-17-fotevikens-viking-027

A une cinquantaine de kilomètres, juste après Malmö, à Lomma, nous nous offrons une nuit de camping, le Habo Ljung. Très bel endroit en bord de mer, camping très propre, des douches super chaudes, une cuisine équipée avec cuisinières électriques et fours. Quel luxe !

Jeudi 18 mai

Nous allons tranquillement vers Stockholm souvent par des routes à 3 ou 4 voies mais également en effectuant un petit parcours sur de petites routes qui traversent des forêts et des villages paraissant assoupis. La circulation est calme, peu importante. On a l’impression d’avoir fait un petit retour en arrière dans la saison par ici. Cerisiers (mais aussi cerisiers à fleurs) et pommiers sont encore en fleurs. Les feuilles des arbres n’ont pas encore leur couleur et leur taille définitives. Partout, les champs de colza colorent en jaune le paysage.

2017-05-18-kalmar037bis

Beaucoup de maisons et de bâtiments fermiers sont en bois peint en rouge.

En arrivant à Kalmar, petit tour à l’Office de tourisme. Nous espérions trouver une laverie dans cette ville de plus de 60 000 habitants mais il n’y en a pas. Le parking pour les camping-cars devant l’office est à 200 couronnes la nuit (20 euros) mais Park4night nous en propose un autre gratuit juste à la périphérie de la ville et à 2 pas du château. Super ! Il y a déjà 6 ou 7 CC suédois. Qu’est-ce que ça doit être en plein été !

Nous allons faire un petit tour autour du château (trop tard pour la visite de l’intérieur). Kalmar est une ville côtière qui eut à subir de nombreuses invasions par la mer. Dès le XII° siècle les Danois (qui possédaient la Suède méridionale) y érigèrent un donjon. Au XVI° siècle, le roi Gustave Vasa renforça les fortifications et fit rebâtir le château. Ses fils transformèrent l’intérieur dans le goût renaissance.

2017-05-18-kalmar042 2017-05-18-kalmar043

Vendredi 19 mai

Visite de l’intérieur du château de Kalmar. Intéressant d’autant plus qu’une exposition temporaire sur la famille des Médicis nous révèle une personne qui refait des costumes (à partir de dessins de tableaux) en papier ! Extraordinaire, tout est en papier, les tissus, les bijoux, les dentelles, les chaussures, … Il s’agit d’Isabelle de Borchgrave qui semble française.

2017-05-19-kalmar056 2017-05-19-kalmar054

La visite est aussi très intéressante. Il reste encore, dans certaines pièces, des décors d’époque notamment au niveau de certains plafonds ou peintures murales. Plusieurs maquettes permettent de voir l’évolution dans la construction entre le premier donjon du XII° siècle, le château fort du XIV° puis celui du XVI°.

2017-05-19-kalmar048 2017-05-19-kalmar049 2017-05-19-kalmar050

Des mobiliers d’époque ou reconstitués meublent quelques pièces.

2017-05-19-kalmar053 2017-05-19-kalmar057

Nous reprenons notre route vers Stockholm avec un petit détour jusqu’à Linköping où nous avons vu que se trouvait un musée de plein air regroupant plusieurs dizaines de maisons. Les lilas sont à peine en bouton, les nôtres doivent juste commencer à défleurir. Circulation toujours tranquille d’abord sur la E22, alternance de grande route et d’autoroute puis pour le 90 derniers kilomètres sur une route bien plus agréable pour profiter du paysage.

Il y a bien quelques Suédois qui disposent de camping-car ou de caravane. Nous en croisons sur la route, en voyons garer près des maisons ou sur les aires de CC. Le pays est donc bien organisé pour ce type de voyageurs. D’ailleurs les aires de pique-nique le long de la E22 disposent de toilettes pour vidanger les eaux noires des CC.

A Linköping, nous nous garons pour la nuit sur le parking du musée de plein air (40 Kr pour 24 heures, env.4 €). Très calme. Encore une journée ensoleillée et chaude, jusqu’à 28°.

Samedi 20 mai

L’accès à ce musée de plein air est libre. On peut donc en faire le tour tranquillement. Il faut dire que c’est un véritable quartier qui a été reconstitué là regroupant environ 80 bâtiments de 1695 à 1897. Certaines maisons sont d’ailleurs occupées par des familles (principalement des artisans qui animent ainsi le quartier) et ne se visitent pas (sauf certains ateliers). Mais le samedi, le reste n’ouvre qu’à 11 heures. Or, comme nous avons vu qu’il y avait des places libres sur le bateau qui part aujourd’hui de Stockholm vers Tallinn, nous décidons de ne pas attendre l’ouverture et de prendre la route le plus tôt possible. Nous déambulons néanmoins un moment dans les rues du musée, véritable machine à remonter le temps. Agréable !

2017-05-20-linkoping067 2017-05-20-linkoping060

2017-05-20-linkoping064 2017-05-20-linkoping069

Et voilà, arrivés sur le port, nous voyons un grand bâtiment où se trouvent les bureaux de la Tallink Silja Line. Coût de la traversée : 370 euros avec une cabine pour 2, un coin de cale pour Ive et 2 petits déjeuners. A 15 heures, nous sommes dans la file d’attente Départ prévu : 17 h 30. La traversée dure 15 h 30 et nous devrions être à Tallinn à 10 heures du matin, heure locale bien sûr (il nous faudra avancer nos montres d’une heure). Hier Ive nous a fait une petite frayeur. Après avoir fait le plein de carburant, le démarreur a fait un drôle de bruit. Après quelques tentatives, il est cependant parti et depuis, plus d’alertes. Espérons que ça continue !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *