Charlevoix (Québec)

Du samedi 11 août
au lundi 13 août 2012

Samedi 11 août 2012

Deuxième jour de gris et de pluie et ce n’est pas fini d’après la météo. La route 381 monte (fort) et descend (fort, parfois jusqu’à 18% de pente !). A Baie Saint-Paul, nous passons d’abord à une super boulangerie : la Main Blanche (24 rue Leblanc) puis nous regagnons Saint-Joseph-de-la-Rive pour prendre le traversier (gratuit) qui nous conduit sur l’ Isle-aux-Coudres, au milieu du Saint-Laurent. Ce nom lui aurait été donné par Jacques Cartier en raison de la profusion des coudriers et, bien sûr, des noisettes.

Nous y visitons les moulins, l’un à eau de 1825, l’autre à vent de 1836. Ces 2 moulins devaient permettre aux habitants de l’île d’avoir de la farine sans être obligés d’aller en chercher sur le continent. On commença par construire celui à eau puis, se rendant compte qu’à certains moments le débit de l’eau était insuffisant, on construisit quelques années plus tard, juste à côté, le moulin à vent. Nous en avons déjà visité quelques-uns mais là, on voit le moulin à eau en action. Les engrenages de ces 2 moulins sont intéressants, surtout ceux du moulin à eau lorsqu’ils sont en action. Il y a également une exposition sur Pierre Perrault qui a réalisé plusieurs films sur l’ Isle-aux-Coudres.

 site-2012-08-11-x-isle-coudre-moulins008     site-2012-08-11-x-isle-coudre-moulins009

Nous bivouaquons guère plus loin (mais il est vrai que le tour de l’île ne fait que 23 km) sur un parking proche de l’église. Encore de la pluie pendant la nuit mais aussi du calme.

Dimanche 12 août 2012

Grisaille, pluie et, en fin d’après-midi, le soleil finit par réapparaître. Tout en faisant le tour de l’île, nous visitons le musée des voitures d’eau consacré aux bateaux de l’ Isle-aux-Coudres qui transportaient tout, aussi bien les passagers que les marchandises diverses, dont le bois. Intéressant avec énormément d’objets exposés mais un manque évident de moyens et de place surtout. C’est bien dommage ! Ce musée a été réalisé par un particulier, le capitaine Eloi Perron en 1973. On y retrouve la goélette Mont-Saint-Louis (photo de gauche) que l’on peut visiter entièrement.

 site-2012-08-12-isle-coudre-voitures-eau020     site-2012-08-12-isle-coudre-voitures-eau014

Un petit tour à la boulangerie Bouchard : baguette à 3,25 $, pains aux raisins pas terrible, huile végétale et sucre ajoutés dans les pains (comme souvent d’ailleurs). Arrêt également à la Cidrerie et vergers Pedneault : nous nous sommes contentés de goûter le « simple » cidre fait uniquement avec des pommes soit pétillant, soit « tranquille » : acide, âpre, bref pas du tout à notre goût !

On se parque sur une jetée au bord du Saint-Laurent, en face du bivouac d’hier soir.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *