France

Du 11 au 13 mars 2010

 

Il nous arrive parfois d’avoir l’impression que nous ne partirons jamais ! Initialement prévu pour le 1° mars puis reporté au 8, notre « grand » départ eut enfin lieu le 11 ! Et encore, le matin du 11, à Saint-Savournin (Bouches du Rhône), nous avons enfin pu contrôler le circuit eau et trouvé quelques anomalies ! Il nous fallut vider la soute pour pouvoir vidanger le réservoir de 100 litres que nous venions juste de remplir et passer une paire d’heures à régler les petits problèmes aquatiques ! Mais au final, ça allait, on pouvait enfin prendre le départ ! Sur la route, nous voyons une pancarte avec « Abbaye du Thoronet » : ce n’est pas bien loin alors nous visitons l’abbaye (il nous faut tout de même débourser 7 euros par personne pour la visite !).

11-03-thoronet003    11-03-thoronet008

 

Nous n’aurons fait que 75 km dans la journée mais tant pis, il est 17 heures et nous décidons de rester sur le parking de l’abbaye pour notre premier bivouac. Le chauffage marche bien mais nous l’arrêtons pendant la nuit. Au matin, il ne fait que 3,5° dans le camion ! Lorsque nous reprenons la route en direction de Vallauris, on commence à apercevoir quelques mimosas qui deviendront de plus en plus nombreux jusqu’à la « capitale du mimosa » : Mandelieu. Ils jettent des tâches jaunes sur les versants des monts de l’Esterel, très agréable !

12-03-mimosa000

 

A Vallauris, Chantal retrouve ses souvenirs d’enfance : « il y a de nombreux lieux qui parlent à ma mémoire : Sophia-Antipolis, La Napoule, Golfe-Juan, … Nous arrivons à Vallauris. Ce village a bien changé. Il y a de nombreux commerces autres que la poterie. Je retrouve l’avenue de Fournas qui est devenue l’avenue Pablo Picasso. Je salue la mémoire de François.  » Nous nous promenons dans les rues, visitons l’espace Jean Marais et repartons vers Saint-Laurent du Var où nous avons repéré une aire de camping-car. Nous avons un message de la famille Locatelli partie le même jour que nous. Ce sont des gardois qui, avec leurs 2 enfants de 6 et 8 ans font en camping-car la route de la soie pendant 6 mois. Ils sont à San Remo… Peut-être arriverons-nous à nous rencontrer ? (Leur site : http://famillelocatelli.over-blog.com/ ) Après une nuit passée sur l’aire de camping-car de Saint-Laurent du Var, nous reprenons la route en direction de Nice et Menton. Comme à l’ordinaire, nous délaissons l’autoroute et prenons par la Grande Corniche. Le point de vue est magnifique, on aperçoit les grands immeubles de Monaco. Après Menton, la route tournicote bigrement, elle nous met même plein d’épingles à cheveux devant les roues jusqu’aux environs de Breil sur Roya. Nous sommes dans le Parc du Mercantour et longeons sur quelques kilomètres la vallée de la Roya avant de nous diriger vers Tende. On commence à voir de la neige le long de la route. Nous arrivons au tunnel de Tende mais les véhicules de plus de 2,50 mètres ne sont autorisés à passer qu’à certaines heures ! On a de la chance, notre attente durera moins d’une heure.

13-03-mercantour-roya02

 

Surprise de l’autre côté du tunnel, un paysage tout enneigé : il y a des hauteurs impressionnantes au bord de la route et sur le toit des maisons; On prend la direction de Cuneo (Coni) : ce n’est qu’à une trentaine de kilomètres après cette ville que la neige disparaîtra des champs.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *